Sud-Ouest du 21 octobre 2015

Évaluer cet élément
(0 Votes)

SO 21 10 2015 2PHOTO ARCHIVES ARNAUD LOTHEn conclusion des débats des assises départementales consacrées au sport, lundi au château de Bourdeilles (lire « Sud Ouest » d’hier), Yoann Kowal, invité en tant que grand témoin, a tenu à mettre les points sur les i.

Sans agressivité, mais avec une certaine émotion et un parler vrai qui ont pu surprendre, il a évoqué sa condition d’athlète de haut niveau. Le champion d’Europe du 3 000 mètres steeple a rappelé qu’il n’était qu’un sportif amateur et qu’à ce titre, il n’était « pas payé » pour s’entraîner tous les jours, voire plusieurs fois par jour, précisant au passage, « je ne vais pas en boîte de nuit non plus ». Il réagissait ainsi au SOS lancé par Loïc Netelenbos, le président de l’école de rugby du CA Périgueux, qui se disait très inquiet du devenir du club, dont la subvention départementale risque de chuter fortement en raison de la descente en Fédérale 3, mettant du même coup en péril « l’école, qui compte 400 jeunes et 80 bénévoles ».

« Je me bats tous les jours »
Yoann Kowal n’a bien sûr pas voulu s’en prendre à l’école de rugby, mais a tout de même tenu à souligner la différence existant entre le sport amateur dont il relève, comme Stany Delayre ou Joël Jeannot, autres champions périgordins, et le sport professionnel, où les pratiquants sont rémunérés et ont tous leurs frais pris en charge. « Je me bats tous les jours pour être sélectionné pour les Jeux olympiques et ce, sans être payé », a-t-il encore lancé, suggérant aux « joueurs du CAP ou du BBD d’aller entraîner les jeunes ».
Le Département compte s’appuyer sur les débats de ces assises départementales pour remettre à plat et redéfinir sa politique sportive, en favorisant les clubs qui forment les jeunes et les intègrent dans leur équipe de haut niveau.

Des barèmes à revoir ?
Le président du Conseil départemental, Germinal Peiro, a précisé qu’aujourd’hui, sur 1,5 million d’euros de subventions alloués à 400 des 1 300 clubs de Dordogne, 1 million était partagé entre six clubs phares. Le Boulazac Basket Dordogne a ainsi eu, pour la saison 2014-2015, 350 000 euros, l’US Bergerac Rugby et le CAP, 150 000 euros au titre de la Fédérale 1, le Trélissac Football Club en CFA, 150 000 euros, et Bergerac, qui n’était encore qu’en CFA 2, 100 000 euros. 100 000 euros ont également été versés aux Enfants de la Dordogne, club de gymnastique de Boulazac. Cela implique, si ces barèmes étaient reconduits cette saison, que le club de football de Bergerac aurait droit à 150 000 euros, mais que le CAP passerait de 150 000 à 15 000 euros, montant fixé pour les clubs de Fédérale 3. Ce qui impacterait considérablement l’école de rugby, comme le craint son président.
« Les barèmes, jusqu’à présent, étaient établis en fonction des niveaux des équipes premières ou des clubs. On va en rediscuter mais ils sont et resteront transparents », explique Philippe Saïd, directeur du
service des sports du Département.

Tous frais payés ou... pas
Les athlètes de haut niveau relevant du sport amateur ne sont pas oubliés et bénéficient d’aides individuelles de 3 000 à 10 000 euros, et aussi d’un accompagnement technique pour obtenir le soutien de partenaires privés. C’est le cas de Yoann Kowal. Mais cela n’est jamais colossal. Stany Delayre, champion du monde d’aviron, vient quant à lui de signer avec le Département une convention à hauteur de 5 000 euros. Son club bergeracois, qui recense quelque 700 jeunes en formation, bénéficie, lui, d’une subvention de 15 300 euros.
« Lorsqu’un club de foot joue la Coupe du monde, on ne se demande pas si les joueurs paient leur voyage. En sport amateur, la question se pose. Si l’athlète de haut niveau joue sous les couleurs de la France, ses frais sont pris en charge. S’il part s’entraîner au Kenya pour se donner plus de chances d’être sélectionné, comme Yoann Kowal, il doit tout payer, prendre des congés et défrayer son entraîneur », explique Philippe Saïd.

ANNE-MARIE SIMÉON pour Sud-Ouest

 

Partenaires

  • CRYOTHERAPIE
  • Logo-perigueux
  • Luc-fauret-p
  • Maxence-rigottier
  • NUTRATLETIC
  • TEAM-PUB
  • aquacap
  • biocoop
  • cg24
  • cgr
  • eureduc-LOGO
  • grand-perigueux
  • intersport-marsac
  • logo-le-7
  • parot-automotive
  • perimedia
  • region-aquitaineq
  • rudy-project
  • semitour
  • taranis-sarl

Log in or create an account

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'y est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD