Meeting international Mohammed VI

Comme ici en 2013, en Russie, Yoann Kowal devrait participer aux Mondiaux sur 3 000 mètres steeple dans deux mois © PHOTO AFP Comme ici en 2013, en Russie, Yoann Kowal devrait participer aux Mondiaux sur 3 000 mètres steeple dans deux mois
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Rabat, joie et minima

RABAT Yoann Kowal a réalisé les minima pour les Mondiaux dès son premier 3 000 mètres steeple de la saison

C'est un coup de maître. Yoann Kowal a réalisé les minima pour les championnats du monde dès son premier 3 000 mètres steeple de l’année, dimanche, en fin de soirée à Rabat.

Jimmy Vicaut (sur 200 mètres) et Pascal Martinot-Lagarde (sur 110 mètres haies) étaient les Français attendus au meeting international Mohammed VI. Certes, ils ont gagné au Maroc, mais sans briller, Vicaut ratant les minima, son objectif affiché.
En revanche, si Yoann Kowal a coupé la ligne à la sixième place, il a réalisé un chrono canon : 8’18’’38. Soit 62 centièmes en dessous de la barre fatidique de 8’19’’, le niveau de performance requis pour être sélectionné pour les Mondiaux, du 22 au 30 août à Pékin. « Je courais avec cet objectif en tête. C’est bien de les faire dès maintenant, même si c’est in extremis », savoure-t-il. Sauf blessure, il devrait donc être retenu par la direction technique nationale, fin juillet. D’autant que le steeple français ne possède pas un réservoir conséquent actuellement. Avec l’absence du médaillé de bronze mondial en 2013, Mahiedine Mekhissi-Benabbad (opéré du pied droit en avril), Kowal est clairement la tête d’affiche. Dimanche, le Périgourdin de 28 ans sera ainsi en Russie pour disputer le championnat d’Europe par équipes.
Avant-hier, le champion d’Europe en titre a géré une course disputée à un rythme effréné. Bien emmené par ses compatriotes durant les 2 000 premiers mètres, le jeune Kenyan Jarius Birech (auteur de la meilleure performance mondiale de l’année en 2014) s’est ensuite détaché et a terminé avec une marge confortable (8’11’’42). Koch, Yego et Kemboi suivent et offrent un quadruplé au Kenya.

En Russie dès demain
Kowal est le premier Européen d’un plateau « de niveau Diamond League, précise-t-il. Je n’avais pas de repères avec la rivière placée à l’extérieur. J’ai commis pas mal d’erreurs techniquement. J’ai perdu au moins deux secondes. Sinon, je me suis bien senti physiquement. Le podium était envisageable. » Grâce à une bonne dernière ligne droite, il a arraché le chrono convoité. C’est la troisième fois de sa carrière qu’il parvient à courir sous les 8’19’’. La piste du complexe sportif du prince Moulay Abdellah lui réussit puisqu’en 2013 il avait remporté l’épreuve en signant la meilleure performance de sa carrière sur 3 000 mètres steeple (8’12’’53).
Les minima assurés, Yoann Kowal va poursuivre sereinement sa saison. Revenu hier en Dordogne, il va partir dès demain vers Tcheboksary avec les autres athlètes français sélectionnés pour les Europe par équipes. Le 4 juillet, il participera au meeting de la Ligue de Diamant, au stade de France, avant de tenter de conserver son titre national à Villeneuved’Ascq, le 12 juillet. S’il y parvient, sa sélection pour ses quatrièmes Mondiaux en plein air (1), fin août, ne fera plus aucun doute.

Cédric SOCCA - Sud-Ouest

 

Partenaires

  • CRYOTHERAPIE
  • Logo-perigueux
  • Luc-fauret-p
  • Maxence-rigottier
  • NUTRATLETIC
  • TEAM-PUB
  • aquacap
  • biocoop
  • cg24
  • cgr
  • eureduc-LOGO
  • grand-perigueux
  • intersport-marsac
  • logo-le-7
  • parot-automotive
  • perimedia
  • region-aquitaineq
  • rudy-project
  • semitour
  • taranis-sarl

Log in or create an account

Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site et pour nos statistiques de visite. Aucune information personnelle n'y est stockée. En savoir plus sur les Cookies et comment les supprimer Cliquez ici.
Ce que dit la CNIL sur le RGPD